top of page
Rechercher

Non, c’est non !

Dernière mise à jour : 10 mars

Non, ce n’est pas un oui déguisé…


Le développement personnel est très tendance. Depuis que les pays occidentaux ont compris que leur mode de fonctionnement détruisait les cerveaux, ils ont inventé le développement personnel pour essayer de rattraper des siècles de maltraitance de la personne humaine.


Bref, le développement personnel est pourtant une simple évidence. Tout ce qui y est édicté, à y regarder d’un peu plus près, découle de la plus grande des logiques.

Cependant, nous savons aussi que la boîte crânienne est dure et qu’il faut parfois - souvent ? - marteler longuement afin d’y faire entrer certaines informations.


Une des informations que j’ai longtemps bataillé à imposer à mes neurones : intégrer le NON. Ce petit mot, tout simple, tout mignon qui peut transformer la plus sympathique des personnes en monstrueux Greemlins !


Attention, j’ai bien parlé d’intégrer, pas simplement de dire non ! Parce que cela va dans les deux sens. Il faut savoir se préserver et refuser ce qui ne nous convient pas. Arrêter de faire pour que la société nous juge bien, pour que le voisin ne soit pas fâché, pour que notre meilleure amie ne se sente pas trahie.


Mais il faut aussi savoir entendre le non ! Que quelqu’un vous dise non n’est pas la preuve d’un abandon, d’une trahison, d’un désamour. Vous savez, ce pincement au cœur, cet estomac qui se noue en réaction à ce “non” qui est lancé.


Dans la vie professionnelle, savoir dire non, et accepter d’entendre non, fait partie du quotidien. Cela éviterait bien des burnouts.


Pour les salariés par exemple, c’est accepter le refus de congés au mois de mai (vous savez, les congés tant convoités les années où il est truffé de ponts !) parce que le collègue est passé avant vous et que pour la continuité de service, on ne peut pas vous l’accorder. Tous des enflures, ces patrons !!!


Pour les patrons, c’est accepter que Robert refuse de travailler, exceptionnellement et pour la troisième fois dans le mois, un samedi matin, parce qu’il a autre chose à faire. Pourtant, c’est un employé super compétent et sympa… mais vraiment, on ne peut pas compter sur l’implication des salariés !


Ohé du bateau… et si on arrêtait un peu ! La vie en entreprise, c’est comme dans le couple : communication, concession, analyse du point de vue de chacun, accorder les pas pour que la danse soit fluide !


Alors quand vous dites NON, pensez-le réellement !

Quand vous entendez NON, intégrez que ce n’est pas un OUI


18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page