top of page
Rechercher

La newsletter interne est-elle hasbeen ?

Newsletter interne ? Mais, interne de quoi ?


J’ai eu la chance de travailler pour des entreprises de toutes les tailles, de la plus petite à la plus grande. Travailler en tant que salariée ou collaborer en qualité de prestataire.

Et pour toutes, sans exception, je me faisais la réflexion suivante : “l’aspect le plus complexe, voire le plus difficile, dans une entreprise est la gestion des Hommes, les ressources humaines”.


Une entreprise n’est rien sans les personnes qui la composent. Un entrepreneur peut avoir des idées de génie, s’il ne prend pas le temps de bien s’entourer et de soigner cet entourage, il court à la catastrophe !

Aujourd’hui, quel que soit le réseau sur lequel vous vous connectez, vous tomberez forcément sur un article vous expliquant l’importance du management, l’hypocrisie - ou pas - du baby-foot dans la salle de pause, les espaces de vie à créer dans les bureaux, la liste des 10 choses à mettre en place dans votre entreprise pour obtenir l’adhésion de vos salariés, etc.


Il y a très longtemps de cela naissait un outil appelé la lettre interne ou newsletter (ça fait vachement plus branché tout de même). C’est une petite feuille qui donnait à tous les salariés d’une entreprise des nouvelles sur ce qui se passait dans les différents services, les trucs sympas et moins sympas, avec des focus sur certaines personnes ou certains événements. Bref, la vie de l’entreprise pour que tout le monde soit au courant et, créer ce fameux sentiment d’appartenance tant plébiscité par les directions !


La newsletter est tout sauf “hasbeen”. Même si Caroline regarde du coin de l’œil en se plaignant qu’elle n’en a rien à faire de “leur truc”, elle le regardera et saura que Mme Tartempion a finalement été nommée à la place de M. Trucmuche qui prend sa retraite dans un mois (ouf, il était temps, elle ne le supportait plus). Mais c’est aussi elle qui arrivera tout sourire au bureau - attendant la réaction de ses collègues - parce que l’équipe de rédaction l’a contactée pour parler du super tableau de bord qu’elle a réalisé et, cerise sur le gâteau, la newsletter sort le jour de son anniversaire, ce qui n’a pas échappé à l’équipe en question !


Bref, il est impossible de satisfaire tout le monde, mais la newsletter reste un outil fédérateur non négligeable. Les outils numériques actuels ouvrent le champ des possibles : intégration de vidéos, animations diverses et variées…


Cependant, j’aimerais insister sur deux points : la newsletter ne doit pas être l’outil de propagande de la direction, le lieu de règlement de compte ou de mise à l’écart d’un salarié. Allez, je sais très bien - et vous aussi - qu’un bon rédacteur peut faire passer beaucoup de messages !


Attention également à ne pas trop en mettre et que sa lecture ne nécessite pas une demi-journée de lecture. J’en ai connu qui prenait minutieusement le temps de tout lire - sur les heures de bureau, c’est mieux - comme pour s’accorder des congés !


Comme tous les outils RH, la newsletter est à manipuler avec soin !


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page